UFR Sciences Economiques et de Gestion de Toulon

Unité de Formation et de Recherche - Faculté d'économie
Logo USTV
UFR Sciences Economiques et de Gestion de Toulon
 

Plan des cours du Master 2 MFD

Dernière modif. : 14 novembre 2014 - Imprimer la page Imprimer la page

Consultez les plans des cours enseignés en Master M2 MFD : il vous suffit de cliquer sur la petite flèche à gauche pour dérouler le plan de cours correspondant :

Bastidon C. « Crises Financières et Réglementations Prudentielles »

[1] Introduction : Le processus de globalisation financière : cadrage général

[2] Environnement des marchés de capitaux : 4 modèles de base
Asymétrie d’information et rationnement du crédit (STIGLITZ et WEISS [1981])
Asymétrie d’information et surendettement (DOOLEY [1997])
Runs bancaires et garantie des dépôts (DIAMOND & DYBVIG [1983])
Le PDR : pratique et polémiques (GOODHART et HUANG [2005])

[3] Gestion et prévention des crises : actualité
Politique monétaire et marchés interbancaires (FREIXAS & JORGE [2008])
Politiques de sortie de crise (BORDO & LANDON-LANE [2010])
Actualité du dilemme PDR / aléa moral (CUKIERMAN [2013])
Réglementation prudentielle et effets d’incitation (CALOMIRIS & HERRING [2013])

Bibliographie :
BORDO M., LANDON-LANE J. [2010]. “Exits from Recessions : The U.S. Experience 1920-2007”, NBER Working Paper Series, n°15731, Feb. 2010.
CALOMIRIS C., HERRING R. [2013], « How to Design a Contingent Convertible Debt Requirement That Helps Solve Our Too-Big-to-Fail Problem », Journal of Applied Corporate Finance, vol. 25, no 2, 39–62.
CUKIERMAN A. [2013]. “Monetary policy and institutions before, during, and after the global financial crisis”, Journal of Financial Stability, in press, 20 p.
DIAMOND D., DYBVIG P. [1983]. “Bank runs, deposit insurance, and liquidity”, Journal of Political Economy, vol.91, n°3, 401-419.
DOOLEY M. [1997]. “A model of crises in emerging markets”, NBER Working Paper Series, n°6300.
FREIXAS X., JORGE J. [2008]. “The Role of Interbank Markets in Monetary Policy : A Model with Rationing”, Journal of Money, Credit and Banking, vol. 40, n°6.
GOODHART C., HUANG H. [2005]. “The lender of last resort”. Journal of Banking & Finance, vol. 29, no 5, 1059-1082.
STIGLITZ J., WEISS I. [1981]. “Credit rationing in markets with imperfect information”, The American Economic Review, vol. 71 n°3, 393-410.

Reiffers J.-L. Séminaire

I. Questions financières : histoire du système monétaire international depuis la deuxième guerre mondiale (marché des changes et fixation du taux de change, trading de change et de taux, instruments de couverture des risques)

II. Applications aux pays méditerranéens partenaires de l’UE (avec une attention particulière sur la nature et les enjeux liés à leur forme d’insertion dans les marchés internationaux des capitaux). La transmission de la crise mondiale est prise à titre d’exemple.

III. Débats théoriques sur l’itinéraire à suivre pour aller vers la convertibilité du compte de capital, conséquences sur la gestion macroéconomique, effets sur la pauvreté et les inégalités

Kocoglu Y. Macroéconomie et Finance internationale

Objectif du cours  : Analyser le rôle du développement financier te de l’efficacité du secteur de la Finance sur la dynamique de la croissance économique.

1. Rappel sur les théories de la croissance avec un focus particulier sur le rôle de l’épargne dans la dynamique de croissance
a. Modèle Harrod Domar
b. Modèle néoclassique de Solow
c. Croissance endogène

2. Modèles de croissance avec développement financier
a. Modèle avec sélection adverse
b. Modèle avec aléa Moral

3. Applications économétriques
a. Comment mesurer le niveau de développement financier d’une économie ?
b. Les équations de croissance dans la lignée de King et Levine (1993)
c. Finance et convergence

4. Aide publique au développement et croissance

Bibliographie indicative :

  • Barro R.J and Sala‑i‑Martin X. (2003) : Economic Growth, 2nd Edition, The MIT Press.
  • Aghion Ph. and Howitt P (2009) : The Economics of Growth, MIT Press
  • Aghion Ph. and Howitt P & Mayer-Foulkes D. (2005). "The Effect of Financial Development on Convergence : Theory and Evidence," The Quarterly Journal of Economics, MIT Press, vol. 120(1), pages 173-222, January.
  • Collier, Paul & Dollar, David, 2002. "Aid allocation and poverty reduction," European Economic Review, vol. 46(8), pages 1475-1500, September.
  • Dollar D & Burnside C (2000) "Aid, Policies, and Growth," American Economic Review, vol. 90(4), pages 847-868, September.
  • Hairault J-O (2004) : La croissance : Théories et régularités empiriques, Economica,
  • King, R G. & Levine, R. (1993). "Finance and growth : Schumpeter might be right," Policy Research Working Paper Series 1083, The World Bank.
  • Levine, R. (2005) "Finance and Growth : Theory and Evidence," Handbook of Economic Growth, in : Philippe Aghion & Steven Durlauf (ed.), Handbook of Economic Growth, edition 1, volume 1, chapter 12, pages 865-934 Elsevier.

Aubert N. Financial products and portfolio choice

Aim : Studying households’ savings behaviors (des ménages)
Theoretical background :
– Modern portfolio theory
– Behavioral finance
Pre-requisites :
– Financial mathematics
– Decision theory
Assessment :
– 2x20 min presentations of an academic paper chosen among the list in appendix or from the list of references of these two papers (on moodle) :
• Barber B., T. Odean (2013), The behavior of individual investors, Handbook of economics of finance ;
• Guiso L., Sodini P. (2013), Household finance an emerging field, Handbook of economics of finance.

Ferrari J.-B. Assurance indicielle et développement

Il y a deux grands ensembles de facteurs susceptibles d’expliquer la persistance de la pauvreté rurale dans les pays du sud, voire son augmentation : les facteurs institutionnels (imperfection des marchés, externalités positives défaillantes,. . .), d’une part et les facteurs comportementaux (les attitudes vis à vis du risque et de l’incertitude), d’autre part. En nous référant au seul critère de l’utilité espérée, nous avons pris ici le parti d’insister plus particulièrement sur les causes institutionnelles. Leur impact sur la pauvreté est analysé dans le cadre des modèles dynamiques avec effet de seuil et états stationnaires multiples. Le processus stochastique y est le plus souvent représenté par des chaînes de Markov. Nous insisterons ensuite sur les raisons pour lesquelles une « mauvaise gouvernance des risques » à cause de la défaillance des marchés du crédit et de l’assurance peut conduire les ménages ruraux dans la trappe de pauvreté ou les empêcher de s’en extraire. Ce qui justifie une réflexion approfondie sur le rôle des filets de sécurité (« Safety nets »). En réduisant les risques d’aléa moral et de sélection adverse, ainsi que les coûts de transaction, les produits d’assurance indicielle basés sur un indice (IBRTPs) peuvent à terme s’avérer efficaces. Nous verrons à partir du modèle BCI à équilibres multiples que ces produits peuvent être vendus comme de l’assurance de gros (ONG, par exemple) ou de l’assurance de détail (les ménages moins pauvres). Ils peuvent alors cibler les personnes en fonction de leur degré de vulnérabilité : venir en aide aux plus pauvres en finançant l’aide internationale ex post, empêcher les personnes de tomber dans la pauvreté en participant au financement des dommages qu’elles ont subis ou encore jouer un rôle d’ascenseur social en permettant aux ménages moins pauvres de s’éloigner du seuil de subsistance. Mais, ces nouveaux produits doivent être améliorés si nous voulons qu’ils participent réellement à la réduction de la pauvreté.
Introduction générale : comment lutter contre la pauvreté rurale ?

Chapitre 1 : Dynamique économique, effets de seuil et trappe de pauvreté

Section 1 : Les processus markoviens : un survol
§1 - Les chaînes de Markov
§2 - Les propriétés des chaînes de Markov

Section 2 : La dynamique macroéconomique
§1 - Le modèle stochastique de Solow : ergodicité et convergence stochastique
§2 - Une variante du modèle néo-classique : une dynamique non ergodique
§3 - Risques et dynamique de la pauvreté

Section 2 : La dynamique (meso)microéconomique et la trappe de pauvreté
§1 - Le modèle BCI des actifs (Barnett-Carter-Ikegami)
§2 - La frontière de Micawber : une ligne de pauvreté dynamique

Chapitre 2 : Les produits de transfert des risques basés sur un indice (IBRTPs)
Section 1 : L’assurance indicielle
§1 - Les dérivés climatiques : le cap et le floor
§2 - L’assurance indicielle : avantages, inconvénients et champ d’application

Section 2 : Pauvreté et filets de sécurité (« Safety Nets »)
§1 - Retour sur le modèle BCI : un ciblage de l’assurance indicielle selon le niveau
de vulnérabilité des ménages
§2 - Les projets pilote d’assurance indicielle : quelques exemples

Aprahamian F. Econométrie

Cours obligatoire d’un durée de 24h qui a pour objectif d’introduire les bases de l’analyse économétrique des séries temporelles. Ce cours présuppose la connaissance des principaux résultats de l’analyse du modèle de régression linéaire multiple. Le cours s’organise autour des problèmes de stationnarité/non stationnarité, la classe modèles ARMA, régression factice, test de racines unitaires, théorie de la cointégration (cas univarié). Approximativement, 1/4 de la durée du cours se déroule en salle informatique pour l’apprentissage pratique de l’utilisation du logiciel d’économétrie libre de droits : gretl.


 

> Contacts

UFR Sc Economiques et Gestion | Campus de Toulon - Porte d'Italie
Université de Toulon
70, avenue Roger Devoucoux
83000 Toulon

Contacts Téléhoniques :
- Licences : M. AJORQUE Tél. :04 83 36 63 11
- Masters : Me GUEGUEN Tél. :04 83 36 63 03
- Affaires Générales : Me JOLY GERMAN Tél. :04 83 36 63 29

> Plan d'accès au campus
Présentation des formations :

> Infos sur les Licences :

   icone pdf Télécharger la plaquette

> Infos sur les Masters :

   icone pdf Télécharger la plaquette
 

> Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Retrouvez l'Université sur Facebook Retrouvez l'Université sur You Tube Retrouvez l'Université sur Flick'R Retrouvez l'Université sur Twitter Suivez le flux RSS du portail de formations