Conférence-débat contre la peine de mort de Monsieur Robert BADINTER - Vendredi 2 décembre - Fac de Droit - UFR Sciences Economiques et de Gestion de Toulon

Vendredi 2 Décembre 2011 à 14h dans l’amphithéâtre 500.1 de la Faculté de Droit de Toulon.

Conférence-débat contre la peine de mort de Monsieur Robert BADINTER sur le thème :

L’abolition pure, simple, définitive… Universelle ?

Présentation de Monsieur Robert BADINTER

Robert Badinter effectue ses études à Paris, il obtient une licence en lettres ainsi qu’une licence en droit. De retour en France après une année d’étude à l’université de Columbia aux États-Unis en 1949, il obtient en 1954 son doctorat de droit.
En 1951 il rejoint l’Ordre des Avocats à la cour d’Appel de Paris. Peu de temps après, il rencontre Henry Torrès qu’il considérera comme son maître.

En 1966 il devient Professeur des facultés de droit et enseigne à Dijon, Besançon et Amiens avant d’être nommé à Paris I Sorbonne en 1974, dont il est depuis 1994 Professeur émérite.

Suite à l’élection de François Mitterrand en 1981, il est nommé garde des sceaux. Jusqu’en 1986 il mènera une politique active de promotion des libertés publiques. La réforme la plus marquante est, sans aucun doute, l’abolition de la peine de mort le 9 octobre 1981, projet qu’il a porté devant l’Assemblée Nationale. Ce tournant politique et social met un terme au retard de la France, « bastion » des droits de l’Homme et dernier État de la communauté Européenne à reconnaître l’inhumanité et la barbarie de la peine de mort.

En 1986, Robert Badinter est nommé président du Conseil Constitutionnel jusqu’en 1995, année où il est élu sénateur des Hauts-de-Seine.
En 1973, il publie « L’Exécution » qui retrace le procès de Bontems, condamné à mort en 1972. Cet événement marquera le commencement de son combat contre de la peine de mort.

Plus récemment, il publie « L’Abolition » en 2000 et « Contre la peine de mort » en 2006 qui rassemblent articles et écrits rédigés depuis son combat contre la peine de mort. Son dernier livre, « Les épines et les roses » publié en mars 2011 retrace ses années passées au ministère de la justice (de 1981 à 1986).

En 2011 il quitte le Sénat pour se consacrer à son combat pour l’abolition universelle de la peine de mort et pour l’amélioration des conditions de vie des personnes incarcérées.

Conférence organisée par les étudiants de la Faculté de Droit de Toulon : Delphine Molinas, Alexandre Robert, Florian Louis-Torres
En collaboration avec le CML et la Ligue des Droits de l’Homme





UFR Sciences Economiques et de Gestion de Toulon - http://eco.univ-tln.fr/Conference-debat-contre-la-peine-de-mort-de-Monsieur-Robert-BADINTER-Vendredi-2.html - sceco@univ-tln.fr